novembre 13

La Technique hyper simple de respiration qui ANÉANTIT l’anxiété et les crises d’angoisse 

Comment une simple respiration nasale va mettre KO votre anxiété ? 

Saviez-vous qu’une personne sur cinq souffre d’anxiété à un moment donné de sa vie ? Exactement, vous avez bien entendu 1/5 ! Oui vous n’êtes pas seul(e) à souffrir de cela et cela touche tout le monde. 

C’est le mal du siècle avec des conséquences que vous vivez peut-être déjà. 

En effet l’anxiété peut engendrer une détérioration de la qualité de vie, des problèmes de sommeil, des difficultés relationnelles, une diminution de la performance au travail. 

Mais attendez, il existe des solutions et celle que nous allons explorer dans ce texte est un acte si naturel et quotidien que vous ignorez probablement son potentiel caché : la respiration. 

Vous pensez qu’elle est automatique et vous ne pouvez pas la modifier, qu’elle fait partie de votre patrimoine génétique. 

Détrompez-vous ! La façon dont vous respirez peut être votre meilleure alliée contre l’anxiété.

Êtes-vous prêt(e) à découvrir le pouvoir insoupçonné de la respiration et son influence directe sur votre anxiété ?

C’est parti ! 

Les Fondamentaux de la Respiration anti angoisse !

Pour bien vous aider à comprendre comment fonctionne la respiration, imaginez vos poumons comme deux gros ballons de chaque côté de votre cœur.

Le diaphragme, ce muscle puissant situé juste en dessous, fait tout le travail. 

Lorsqu’il se contracte, il aspire l’air dans vos poumons, que ce soit par le nez ou par la bouche.

Et c’est là que cela devient captivant !

Si je vous disais que ce simple muscle peut être votre arme secrète contre l’anxiété.

Mais ce qui va réellement changer votre vie c’est de respirer uniquement par le nez et nous allons voir pourquoi.

Problèmes Respiratoires et Leur Impact  :

Un petit avertissement : cette technique n’est pas universelle ! 

Si vous avez de l’asthme, de l’apnée du sommeil ou une bronchite chronique, soyez vigilant(e). 

Adaptez les exercices selon vos capacités et consultez un médecin en cas de doute. 

Mais heureusement, la plupart d’entre vous pourront exploiter le pouvoir relaxant de la respiration nasale.

 Le Côté Scientifique de la Respiration Nasale :

Vous vous demandez pourquoi la respiration par le nez est si géniale, surtout pour l’anxiété ?

Accrochez-vous, on plonge dans la science !

Filtration et humidification de l’air: 

Votre nez est un filtre à air naturel. Il élimine les irritants et les allergènes, ce qui peut réduire le risque d’infections respiratoires. 

Un système respiratoire plus sain peut contribuer à moins de stress, vous suivez ?

Production d’oxyde nitrique :

Ce gaz dilate vos vaisseaux sanguins, améliorant ainsi la circulation et l’apport d’oxygène à vos tissus et cela augmente la performance mentale et une meilleure performance mentale peut souvent signifier moins d’anxiété, n’est-ce pas ?

Impact sur le système nerveux autonome : 

La respiration nasale active le système nerveux parasympathique, ce qui aide à réduire l’anxiété et le stress. Donc, en respirant par le nez, vous pouvez littéralement calmer votre esprit.

Cohérence cardiaque : 

La respiration par le nez favorise un état où la variabilité de la fréquence cardiaque est optimale, ce qui a été associé à une réduction du stress et de l’anxiété. 

Laissez-moi vous expliquer plus simplement comment cela fonctionne : 

Imaginez que votre cœur est comme un chef d’orchestre qui dirige un groupe de musiciens. La variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) est comme la capacité du chef d’orchestre à changer le rythme de la musique rapidement et facilement. 

Parfois, la vie vous demande de jouer rapidement, comme quand vous êtes excité(e) ou surpris(e), et parfois plus lentement, comme quand vous êtes calme ou prêt(e) à dormir.

Maintenant, la respiration est comme un ami du chef d’orchestre qui l’aide à choisir le bon rythme

Respirer par le nez c’est en quelque sorte comme si cet ami aidait le chef d’orchestre à changer les rythmes de la musique plus facilement. 

Quand vous respirez par le nez, vous aidez votre chef d’orchestre à faire un meilleur travail pour changer les rythmes selon ce qui se passe autour de vous.

Quand le chef d’orchestre fait bien son travail grâce à l’aide de la respiration par le nez, vous vous sentez plus détendu(e) et moins stressé(e). 

En fait, un cœur heureux procure un esprit heureux, vous voyez où je veux en venir ?

Les effets cognitifs de la respiration nasale 

 Des études ont montré que la respiration par le nez peut améliorer la mémoire et les fonctions cognitives qui sont comme les outils de votre esprit qui vous aident à penser, apprendre, comprendre, se souvenir et résoudre des problèmes.

Une meilleure mémoire et des fonctions cognitives plus aiguisées peuvent vous aider à gérer le stress plus efficacement.

Régulation du taux de CO2 : 

Un taux de CO2 équilibré peut réduire les symptômes d’hyperventilation, souvent associés à l’anxiété. 

Qu’est ce que l’hyperventilation, c’est quand vous prenez trop d’air : 

Imaginons plutôt que vous êtes en train de faire une course avec des amis.

 Si vous courez trop vite dès le départ, vous pouvez vite vous sentir essoufflé(e) et avoir du mal à continuer. 

L’hyperventilation, c’est un peu ça, mais avec votre respiration. Quand vous êtes anxieux(se) ou effrayé(e), vous pouvez commencer à respirer très vite sans même vous en rendre compte. 

Cela peut vous faire sentir étourdi(e) ou bizarre, car votre corps n’a pas l’équilibre habituel entre l’air qui entre et l’air qui sort. 

Et ça stresse encore plus votre corps et provoque encore plus d’anxiété ou de la panique

Donc moins d’hyperventilation = moins de panique. 

Vous me suivez toujours ? 

Réduction des troubles du sommeil :

Un meilleur sommeil signifie moins d’anxiété. 

Le manque de sommeil peut provoquer de l’anxiété car il perturbe le fonctionnement normal du cerveau, rendant la gestion des émotions plus difficile.

Il peut aussi augmenter la production de cortisol, l’hormone du stress, ce qui amplifie les sentiments d’anxiété. 

De plus, sans sommeil suffisant, le cerveau peine à réguler les neurotransmetteurs qui influencent votre humeur et votre réactivité au stress. 

En bref, le sommeil insuffisant crée un terrain propice pour l’anxiété, rendant la relaxation et la gestion du stress plus compliquées 

Simple, non ? Et la respiration par le nez améliore votre sommeil. 

Qui ne voudrait pas d’une meilleure nuit de sommeil pour combattre l’anxiété du lendemain ?

Maintenant que vous êtes armé(e)s de connaissances, passer à la pratique  pourrait être efficace.

Prêt(e) à transformer cette science en super-pouvoir ?

Comment et pourquoi pratiquer la respiration nasale ? 

Avant de vous donner des exercices pratiques, je vais vous montrer concrètement pourquoi il est important de respirer par le nez.

Faisons une petite expérience. Mettez une main sur votre thorax et l’autre sur votre ventre et portez attention à vos sensations

Respirez d’abord par la bouche. Où sentez-vous le mouvement ?

Maintenant, respirez par le nez tout en gardant vos mains là où elles étaient.

Allez, essayez-le maintenant ! Vous sentez la différence ?

La respiration par le nez est plus profonde, plus ventrale, et engage plus vos muscles respiratoires.

Ce qui signifie plus d’oxygène et moins d’anxiété. C’est aussi simple que ça !

Vous connaissez désormais les incroyables bienfaits de la respiration nasale pour vaincre l’anxiété. 

Il est temps de passer à la pratique ! Vous allez maintenant découvrir des exercices simples pour développer votre super pouvoir anti-stress au quotidien.

Que vous soyez débutant(e) ou confirmé(e), il y en a pour tous les niveaux.

Choisissez celui qui vous correspond le mieux selon vos envies et disponibilités.

Grâce à ces techniques adaptées à votre rythme, vous allez progressivement dompter votre souffle et apaiser votre mental.

Prêt(e) à tester votre nouvelle arme secrète contre l’anxiété ? C’est parti pour la phase d’entraînement !

Exercice 1 : La respiration consciente

Le premier exercice est simple : la respiration consciente.

Asseyez-vous confortablement, fermez les yeux et commencez à respirer uniquement par le nez. 

Prenez conscience de chaque inspiration et expiration. Faites-le pendant 2 à 3 minutes chaque jour. Vous serez surpris(e) de voir à quel point cela peut réduire votre anxiété.

Exercice 2   : La respiration abdominale

Pour cet exercice, placez une main sur votre ventre et l’autre sur votre poitrine. Inspirez profondément par le nez, en vous assurant que c’est votre ventre qui se soulève, et non votre poitrine. 

Expirez lentement par le nez. Faites cela pendant quelques minutes chaque jour. C’est un excellent moyen de s’assurer que vous respirez de manière optimale pour réduire l’anxiété.

Exercice 3 : Le blocage alterné des narines

Cet exercice est issu du yoga et s’appelle Nadi Shodhana. Asseyez-vous confortablement et utilisez votre pouce droit pour fermer votre narine droite. Inspirez par la narine gauche, puis expirez par la narine gauche

Ouvrez la narine droite, inspirez puis expirez. 

Puis ainsi de suite narine gauche inspirez

Répétez en inversant les narines, donc repartez avec la narine droite et ensuite celle de gauche. 

Et cela vous aide à équilibrer les deux hémisphères du cerveau, cerveau gauche et cerveau droit et à réduire l’anxiété.

Quelle technique allez-vous essayer en premier ? Quelle technique vous convient le mieux ? Partagez vos expériences dans les commentaires !

Conclusion

Pour ceux d’entre vous qui sont des fans de science comme moi, j’ai inclus une étude dans la description pour que vous puissiez creuser davantage. 

Voilà, vous avez maintenant quelques exercices pour vous entraîner à respirer par le nez et combattre l’anxiété. 

N’oubliez pas, la clé est la régularité. Alors, pratiquez ces exercices chaque jour et observez comment votre anxiété commence à s’évaporer.

FAQ

Qu’est-ce que la respiration nasale et comment peut-elle aider à réduire l’anxiété ?

La respiration nasale est une technique qui consiste à respirer uniquement par le nez, ce qui peut aider à filtrer et humidifier l’air, produire de l’oxyde nitrique pour améliorer la circulation, et activer le système nerveux parasympathique pour réduire l’anxiété et le stress. Elle peut également favoriser la cohérence cardiaque, améliorer les fonctions cognitives, réguler le taux de CO2 et améliorer le sommeil, contribuant ainsi à réduire l’anxiété.

Comment la respiration nasale impacte-t-elle le système nerveux autonome ?

La respiration nasale active le système nerveux parasympathique, ce qui aide à réduire l’anxiété et le stress. Elle favorise un état de relaxation et de calme, en envoyant des signaux apaisants au cerveau.

Comment la respiration nasale peut-elle améliorer la cohérence cardiaque ?

La respiration par le nez favorise un état où la variabilité de la fréquence cardiaque est optimale, ce qui a été associé à une réduction du stress et de l’anxiété. Elle aide à moduler le rythme cardiaque de manière à s’adapter aux différentes situations, contribuant ainsi à un état de détente et de bien-être.

Comment la respiration nasale peut-elle améliorer la mémoire et les fonctions cognitives ?

Des études ont montré que la respiration par le nez peut améliorer la mémoire et les fonctions cognitives, ce qui peut aider à gérer le stress plus efficacement.

Quels sont les exercices de respiration proposés pour réduire l’anxiété ?

Respiration consciente :

 Asseyez-vous confortablement, fermez les yeux et respirez uniquement par le nez, en prenant conscience de chaque inspiration et expiration.

Respiration abdominale : 

Placez une main sur votre ventre et l’autre sur votre poitrine, inspirez profondément par le nez en veillant à ce que votre ventre se soulève, et non votre poitrine, puis expirez lentement par le nez.

Blocage alterné des narines (Nadi Shodhana) :

 Asseyez-vous confortablement et alternez la respiration par chaque narine, en fermant l’une pendant que vous respirez par l’autre.

Où puis-je trouver des ressources supplémentaires pour approfondir ?

Voici le lien pour l’étude sur la respiration nasale


Vous aimerez aussi :

3 conseils pour vaincre la peur d’étouffer ou de manquer d’air pendant une crise d’angoisse ! 

3 conseils pour vaincre la peur d’étouffer ou de manquer d’air pendant une crise d’angoisse ! 
Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués (*)

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}