juillet 4

Stopper les pensées négatives avec la technique du camembert !

0  commentaires

Super j’aime le camembert ! 

C’est la phrase que j’ai prononcée à haute voix tous les matins au réveil pendant un certain temps. 

Cela parait de prime à bord complétement idiot ! 

Mais cette phrase anodine est issue d’une technique puissante, pour court-circuiter le flot de pensées négatives que j’avais et qui commençait peu de temps après que le réveil eut sonné. 

Vous savez ce genre de pensée : j’ai pas envie de me lever, il fait froid, je suis fatigué(e), je n’ai pas assez dormi, j’ai mal au dos, j’ai une journée chargée ! 

Cela vous arrive-t-il aussi ? 

Ces pensées négatives qui vous gâchent la vie !

Avez-vous des pensées négatives que vous ne pouvez arrêter et qui vous gâchent la vie ?

Très  souvent vous vous inquiétez  excessivement de l’avenir et des pensées telles que : « tout va mal se passer », « je ne suis pas prêt(e) pour ce qui vient », ou « je ne serai jamais capable de faire face à ces défis » vous gâchent la vie. 

Ou bien encore vous vous dites constamment que vous êtes nul(le) ou que vous allez échouer. 

Vous avez sûrement d’autres pensées que celle que  je viens de citer et je vous invite à les partager dans les commentaires ! 

Si vous vous êtes reconnu(e),  ce texte est fait  pour vous et vous allez découvrir comment faire pour mettre à distance ces pensées. 

La première étape pour stopper les pensées négatives

La première étape pour empêcher  qu’une pensée négative ne se développe est de la reconnaître. Vous ne pouvez pas changer une pensée sans d’abord prendre conscience qu’elle existe.

Une fois que vous avez identifié la pensée négative, vous pouvez l’interrompre. 

C’est ici qu’intervient notre technique du ‘Pattern Interrupt’. 

Vous pouvez crier “stop” dans votre tête, visualiser un panneau “stop”, ou même changer physiquement de position ou de lieu.

Vous pouvez imaginer que vous êtes en train de regarder un film dans votre tête et que vous appuyez sur le bouton ‘pause’. »

Vous pouvez aussi utiliser la technique de la phrase rigolote. 

La phrase magique pour stopper les pensées négatives !

Et c’est ici que cette  phrase “super, j’aime le camembert !” entre en jeu.

 Elle est tellement absurde qu’elle peut aider à briser le cycle de la pensée négative et à la remplacer par quelque chose de plus léger et de plus positif. »

Elle repose sur le principe de perturbation cognitive, en utilisant une phrase ou une pensée complètement absurde pour interrompre le flux de pensées négatives.

L’intérêt de cette technique réside dans sa capacité à surprendre votre esprit et à le distraire de ses schémas de pensée négative qui sont récurrents.

 En introduisant une phrase ou une pensée complètement décalée, comme « super, j’aime le camembert ! », on crée un contraste et une rupture avec les pensées négatives envahissantes.

L’aspect absurde de cette phrase attire l’attention de votre esprit, le sortant temporairement de la spirale des pensées négatives. 

Cela peut permettre de créer un espace mental pour réévaluer vos pensées et vous donner l’occasion de substituer des pensées plus légères, positives et constructives.

Quand vous vous retrouvez avec des pensées négatives qui tournent en boucle, balancez cette phrase stupide dans votre tête.

Cela va créer un choc dans votre esprit !

 Cela va créer un choc dans votre esprit, comme une claque qui lui dit « hey, arrête un peu avec tes idées noires ! »

Cette absurdité va captiver votre attention et casser le cercle vicieux des pensées négatives.

C’est un peu comme si vous appuyiez sur pause pour réévaluer vos pensées et les remplacer par du positif.

Et le meilleur dans tout ça, c’est que cette technique vous fait sourire ! 

Elle ajoute de la légèreté et de l’humour à votre esprit, ce qui détend l’atmosphère et réduit le stress.

Rappelez-vous qu’il est important de ne pas prendre vos pensées trop au sérieux et de laisser place à la spontanéité et à la légèreté.

Vous allez changez d’état d’esprit !

Alors, essayez cette technique et voyez comme ça peut changer votre état d’esprit !

Vous pouvez utiliser votre propre phrase et ce sera encore plus puissant.

Je serais curieux de connaître la phrase que vous utilisez ! 

Mettez-la dans les commentaires et dites-moi si cela fonctionne pour vous.

Vous pouvez également remplacer la pensée négative par une pensée positive, un souvenir heureux, ou simplement en vous concentrant sur votre respiration pour apporter votre attention au moment présent. 

Par exemple, pensez à un moment où vous avez réussi quelque chose dont vous êtes vraiment fier(e), ou imaginez-vous en train de vous détendre sur une belle plage ensoleillée. »

Répétez le processus pour stopper les pensées négatives !

Au début, vous devrez peut-être répéter ce processus plusieurs fois pour chaque pensée négative. C’est normal. Chaque fois que vous remarquez que la pensée négative revient, interrompez-la à nouveau et remplacez-la par votre phrase absurde ou votre pensée positive. »

N’oubliez pas, l’objectif n’est pas d’éviter ou d’ignorer les problèmes réels, mais de vous donner un outil pour gérer les pensées négatives qui peuvent parfois être accablantes. La clé est de pratiquer et de trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Alors la prochaine fois que vous aurez une pensée négative, rappelez-vous simplement : “super, j’aime le camembert !” 

Utilisez cette phrase ou la vôtre pour vous aider à interrompre et à remplacer la pensée négative. 

Et n’oubliez pas, c’est une compétence qui nécessite de la pratique. Ne vous découragez pas si vous trouvez que c’est difficile au début. 

Avec le temps, vous deviendrez plus habile à utiliser cette technique et vous découvrirez  que vos pensées négatives n’ont pas autant de pouvoir sur vous qu’avant.

Et n’oubliez pas, peu importe ce que vous traversez, il y a toujours de l’espoir et des moyens de gérer les pensées négatives.


Vous aimerez aussi :

Comment maîtriser les pensées négatives envahissantes rapidement et sans se prendre la tête ?

Comment maîtriser les pensées négatives envahissantes rapidement et sans se prendre la tête ?
Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués (*)

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}